COMITÉ D’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ MONDIALE

En support à la coordination, ce nouveau comité de SLAM a comme objectif l’élaboration, la réalisation et l’évaluation de diverses activités d’ÉCM telles que :

  • La programmation régionale des Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI) en novembre;
  • La programmation régionale de la Semaine du développement international (SDI);
  • La programmation d’activités soulignant des journées ou des semaines internationales;
  • Collaboration avec le comité Vie association et autofinancement;
  • Collaboration avec le comité Représentation et engagement du public;
  • La promotion du commerce équitable.

Voir les détails…

 

COMITÉ DE REPRÉSENTATION ET D’ENGAGEMENT DU PUBLIC:

Le comité a le mandat d’analyser les luttes des peuples du Sud, en particulier celles du Guatemala, ainsi que les multiples demandes d’appui de nos partenaires et des autres organismes de coopération internationale (OCI) du Québec et du Canada. Ce comité participe aussi à des campagnes nationales (de l’AQOCI comme « On peut faire mieux », de Développement et Paix, etc.) ou à des coalitions (Pas de démocratie sans voix, Échec à la guerre, Réseau canadien de reddition de comptes des entreprises, etc.).
Exemples de thématiques abordées :

  • Responsabilité sociale des compagnies minières canadiennes;
  • Peuples mayas dépossédés de leurs terres au Guatemala.

Voir les détails…

 

COMITÉ DES STAGES DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE :

Le mandat du comité est de planifier et d’organiser des stages de solidarité internationale. À ce jour, le comité organise un stage annuel de solidarité se déroulant au Guatemala. D’une durée de trois semaines, le stage comprend deux volets : immersion dans la société guatémaltèque et immersion totale dans une communauté maya.

Voir les détails…

 

COMITÉ DES PROJETS DE COOPÉRATION INTERNATIONALE :

 

Les projets de coopération internationale sont des moyens privilégiés de réaliser la mission de SLAM visant à développer la solidarité internationale avec les peuples du Sud.

C’est une façon concrète et vivante d’être en contact avec les réalités vécues par les populations paysannes d’Amérique centrale, souvent marginalisées et vivant dans la pauvreté. Ces dernières années, nos projets de coopération se sont déroulés pour leur majorité dans des communautés paysannes mayas du Guatemala.

Au-delà de l’appui que SLAM peut leur apporter, les projets de coopération permettent de sensibiliser la population des Laurentides aux  réalités vécues par ces communautés.

Voir les détails…

 

COMITÉ DE VIE ASSOCIATIVE ET D’AUTOFINANCEMENT :

Ce nouveau comité formé en 2012 a pour mandat d’organiser des activités de financement pour le fonctionnement général de SLAM (spectacle bénéfice, souper-bénéfice, etc.).

Voir les détails…