Slam Laurentide
fermer la barre latérale

La pire crise humanitaire dans le monde se déroule actuellement au Yemen. Le conflit fait rage depuis trois ans maintenant et cause de graves problématiques dans les populations civiles. C’est environ 22,2 millions de personnes qui nécessitent une aide humanitaire, 16 millions d’individus qui n’ont pas accès à l’eau potable et 70% de la population qui est menacée par la famine. Pour l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), les populations civiles font à nouveau les frais d’une guerre et parmi ces conséquences se retrouvent les violences vécues par les femmes yéménites. L’AQOCI a fait appel à D. Mathieu Cassendo, auteur et artiste visuel, pour illustrer le thème de la violence faite aux femmes yéménites via le médium de la bande dessinée.

SLAM était présent le 14 février dernier au Carrefour des Sciences humaines du Cégep de St-Jérôme pour faire le lancement de la bande dessinée  » Les femmes de Saba ». Suite à cette présentation, SLAM a répété l’expérience au COFFRET le 22 février, puis, lors de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Ces ateliers et présentations ont permis, jusqu’à maintenant, de sensibiliser une centaine de personnes à la thématique de la violence faite aux femmes en temps de guerre. Plusieurs présentations sont prévues ce printemps, entre autres au Cégep de St-Jérôme, mais également dans des centres de femmes de la région.


Les commentaires sont fermés.